Cuisiner en famille

Il n’y a rien de tel qu’un bon petit plat pour réunir toute la famille. Et si le temps de le mitonner entrait aussi dans la recette de ce moment de convivialité ? 

La table, c’est clairement le lieu où tout le monde se retrouve, du lundi au dimanche et du soir au matin. Mais si les occasions de bien manger ne manquent pas, entre anniversaires et fêtes populaires, certains membres de la famille ont peut-être tendance à oublier que cette succulente tarte aux pommes n’a pas atterri dans leur assiette par magie. Et si tout le monde mettait la main à la pâte ?

Tout le monde aux fourneaux
Cuisiner en famille n’est pas bien compliqué : il suffit de s’y mettre. Les enfants adorent participer et seront fiers de manger le repas qu’ils auront contribué à préparer. Inutile pour cela de s’embarquer dans des recettes compliquées ! Vous risquez de les perdre en cours de route. Un simple gâteau au chocolat, des crêpes, une volaille rôtie, un plat mijoté ou une pizza feront l’affaire. Chacun à son rythme. Sans se forcer. Même le plus réticent de vos bambins trouvera amusant de piquer le fond de votre pâte à tarte avec une fourchette. C’est facile à faire et néanmoins très utile. Il ou elle comprendra, à travers ce geste simple, que faire la cuisine, tout du moins y participer, n’est pas si compliqué.

L’important, c’est de participer
Tout le monde n’a pas les mêmes goûts en matière de pizza ? Qu’à cela ne tienne ! Invitez la fratrie à composer sa propre part en étalant, si vous avez le four pour l’accueillir, une version géante de votre pâte. Champignons par ci, jambon par là, mozzarella pour tous, peu importe : l’essentiel est de faire plaisir à tout le monde et de passer un bon moment à famille. Presque tout, en cuisine, peut se révéler prétexte à s’amuser. Et l’on ne vous parle pas uniquement de la maîtrise du lancer de crêpes. Pourquoi ne pas lancer un concours de rapidité à l’équeutage de haricots par exemple ? Vous avancerez plus vite dans votre recette tout en vous amusant.

Un joyeux bazar
Il va de soi que les enfants sont rapidement déconcentrés et probablement moins consciencieux que vous. Mais pour que cet instant de partage que vous avez tant souhaité se passe au mieux, il convient d’accepter qu’il ne se déroulera peut-être pas tout à fait comme vous l’aviez prévu. Oui, vous risquez de retrouver de la farine et du chocolat étalés à des endroits que vous n’auriez pas imaginés. Oui, il se peut que certains petits préfèrent manger les ingrédients plutôt que les couper. Dans tous les cas, on reste zen et on profite : à défaut d’un repas réussi, ces petits moments de bonheur se transformeront toujours en bons souvenirs.