NOUVELLE-CALÉDONIE, UN PARADIS SUR TERRE

Nous sommes à 17.000 km de la France, quelque part au milieu de l’Océan Pacifique sud. Ici, des dizaines d’îles de toutes les tailles forment un archipel réputé dans le monde entier pour ses plages paradisiaques, son écosystème d’une variété exceptionnelle et la diversité de ses paysages. Bienvenue en Nouvelle-Calédonie ! Et cap sur 4 sites naturels à ne surtout pas manquer lors de votre visite.

Le Cœur de Voh

Il y a plusieurs années, il a été rendu célèbre par le photographe non moins célèbre Yann Arthus-Bertrand : cette plantation végétale en forme de cœur visible depuis le ciel ne cesse de nous émouvoir ! La bonne nouvelle, c’est que vous n’êtes pas obligé de monter dans les airs pour l’admirer. En effet, le cœur de Voh est également visible depuis un chemin de randonnée, d’où vous pourrez voir les récifs coralliens du lagon calédonien.

La côte oubliée

Un nom poétique pour un endroit non moins poétique ! Il s’agit d’une côte sauvage où l’on croise peu de touristes. Un lagon bleu vif, des montagnes qui tirent sur le rouge, de la végétation et c’est tout. Telle est la beauté d’un littoral qui offre plusieurs points d’observation idéaux, dont on peut profiter sur une trentaine de kilomètres via la route goudronnée ou même en excursion en kayak.

Les falaises de Jokin

On les trouve au nord de Lifou, la plus grande des îles Loyauté. Les falaises de Jokin surplombent des plages de sable blanc et des eaux turquoises où les coraux se détachent comme des ombres chinoises. En contrebas, vous trouverez les grottes funéraires accueillant les chefs défunts de la tribu autochtone. Et tout en bas, vous pourrez même vous adonner au snorkeling, l’exploration des fonds marins avec des palmes, pour admirer l’incroyable faune aquatique ! 

La réserve naturelle du cap N’Dua 

Créée en 1972, son but était de préserver la biodiversité face au développement de l’activité minière. Aujourd’hui, elle est un observatoire privilégié pour tous les curieux qui souhaitent découvrir pas moins de 27 espèces d’oiseaux, des chiroptères, des mammifères marins, mais aussi et surtout, celles que tout le monde veut voir : les baleines ! C’est entre mi-juillet et mi-septembre qu’elles viennent parader dans les eaux du lagon calédonien. Le phare de la réserve offre sur elles un point de vue imprenable. Il ne faudra pas oublier vos jumelles !