A la découverte du Morbihan

Partons aujourd'hui à la découverte du Morbihan. 
Signifiant « petite mer » en breton (mor bihan), cette région est une destination très prisée pour la beauté de ses paysages. Située au sud de la Bretagne, ce territoire abrite de nombreux paysages à couper le souffle. 

Nous vous présentons quatre sites naturels classés, entre terre et mer : 

Le Golfe du Morbihan

Cette mer intérieure composée de 42 îles et îlots s’étend sur 20km. Grâce à son micro climat qui lui confère une douceur de vivre,  le Golfe du Morbihan se visite toute l’année.  Sortez en mer avec un guide pour une balade en bateau, en kayak ou en paddle. Vous serez charmé par la beauté des lieux. Le golfe joue également un rôle important pour les espèces migratrices et hivernantes en hébergeant de nombreuses espèces ornithologiques à l’année. 


Les alignements de menhirs de Carnac

Situés entre la baie de Plouharnel et la rivière de Trinité-sur-Mer, les alignements de Carnac marquent la jonction de deux territoires différents, l'un littoral au sud et l'autre continental au nord. Cet ensemble mégalithique d’exception constitué de 2.733 menhirs et vieux de 7.000 ans est la plus forte concentration de mégalithes au monde. La fréquentation du site est régulée depuis 1991 pour protéger les lieux. Les alignements de Carnac sont accessibles en visite libre d’octobre à mars et en visite guidée payante d’avril à septembre. 


Belle-Ile-en-Mer 

Cap sur Belle-Ile-en-Mer. La plus grande des îles du Ponant offre des panoramas exceptionnels entre landes, dunes et falaises escarpées. On comprend pourquoi beaucoup d’artistes ont succombé à ses charmes. Vous pourrez visiter sur place de nombreux sites : la citadelle Vauban, les Aiguilles de Port Coton, la Pointe des Poulains, le port de Sauzon et aussi le Grand Phare de Goulphar. Plusieurs compagnies assurent la traversée, soit au départ de Quiberon, toute l’année ou de Vannes, Port Navalo, Locmariaquer, en haute saison. Il faut compter 45 minutes de traversée mais cela en vaut la peine.

La Côte sauvage de Quiberon

Étendue sur environ 8 kilomètres depuis le Château Turpault jusqu'à la Pointe du Percho, la côté sauvage de Quiberon ravira les amateurs de photo. Entre les roches aux formes animales sculptées par le vent et les couleurs de l’eau changeant au gré des saisons et de la journée, c’est un spectacle à ne pas rater. Vous serez également frappé par le bruit des vagues qui viennent s’écraser sur les falaises escarpées et ce, même par temps calme. Souvenir garanti !